in

Les blessés de la révolution tunisienne soulèvent leur sit-in après la publication de la liste des victimes b

جرحى الثورة التونسية يرفعون اعتصامهم بعد نشر قائمة الضحايا بالجريدة الرسمية

Actuexpress Le 2021-03-20 17:34:00, Les blessés de la révolution tunisienne soulèvent leur sit-in après la publication de la liste des victimes b

06:34 PM samedi 20 mars 2021

Tunisie – (dpa)

Des témoins parmi les blessés de la révolution tunisienne ont décidé de suspendre le sit-in aujourd’hui, samedi, le gouvernement publiant la liste officielle des victimes de la révolution au Journal officiel après des années d’attente.

Des dizaines de blessés, y compris ceux qui étaient handicapés et ceux qui avaient perdu les jambes, étaient entrés dans un sit-in au siège de l ‘ »Autorité générale pour la résistance, les martyrs et les blessés de la révolution et des opérations terroristes » depuis décembre dernier afin de faire pression sur le gouvernement pour qu’il publie la liste, qui a été retardée depuis 2011.

C’est une revendication fondamentale depuis des années pour les familles des victimes, qui ont mené des dizaines de veillées devant le siège du gouvernement.

Hier, l’autorité a annoncé la publication de la liste au journal officiel. Cette étape ouvrira la voie à l’octroi de certains droits sociaux et financiers suspendus aux blessés et aux familles des martyrs tombés lors des événements de la révolution.

La définition de la liste a nécessité des années d’examen et de recherche dans les dossiers et les enquêtes avant que la liste ne soit finalement limitée à 129 morts et 634 officiellement blessés victimes de la répression lors des manifestations qui ont éclaté le 17 décembre 2010 et ont conduit à la chute de la règle. de feu le président Zine El Abidine Ben Ali le 14 janvier 2011.

« Nous avons suspendu le sit-in et remis le siège à la commission, mais nous avons informé le gouvernement et lui avons donné deux semaines pour rendre des décisions claires et assorties de délais », a déclaré Omar Al-Eidoudi, l’un des blessés.

Al-Eidoudi, qui a porté des dommages à son bras droit sous le poids des coups de la police lors des événements de la révolution, a déclaré: « Nous exigeons que l’on nous donne des cartes de soins et des dates précises pour recevoir le reste des droits, ou nous devra retourner au sit-in. « 

Le nombre de victimes dans la liste publiée est inférieur à ce qui a été publié après la révolution lorsque le rapport de la Commission nationale d’enquête, publié le 4 mai 2012, indiquait 338 morts et 2147 blessés dans la période comprise entre le 17 décembre 2010 et janvier. 14, 2011.

À ce moment-là, le comité est parvenu à une détermination de responsabilité pour 55% des morts et 57% des blessés.

Les opposants devraient contester la liste au Journal officiel devant les tribunaux.

What do you think?

25 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Algérie: un tremblement de terre secoue la côte de Bejaia, sept blessés

la justice dans le box des accusés - Jeune Afrique

la justice dans le box des accusés – Jeune Afrique