in

L’incohérence de Mongi Rahoui – Tunisie

L’incohérence de Mongi Rahoui

Rédaction Le 2021-08-12 14:58:35, L’incohérence de Mongi Rahoui – Tunisie

Par Mohamed Ben Abderrazek | Il y a 2 heures Facebook Twitter LinkedIn WhatsApp

Mongi Rahoui, l’une des principales figures du palais du Bardo depuis 10 ans et député au parlement gelé, a considéré hier, mercredi 11 août 2021, lors d’une déclaration à une Radio Privée que « la Tunisie se dirige vers la troisième république , où la constitution sera suspendue parallèlement à la mise en place d’une organisation provisoire des pouvoirs publics en synergie avec les exigences du contexte actuel », notant que cette organisation détermine les domaines et les limites des pouvoirs.

Rahoui a souligné, qu’il avait précédemment demandé l’application de mesures similaires à celles prises par le Président de la République telles que sa présidence du ministère public.

Le député au parlement gelé a ajouté qu’il avait personnellement confirmé que le parlement avait pris fin et que son implication dans le mouvement du 25 juillet était normale, rappelant que depuis le mai dernier il avait appelé à un soulèvement contre le système existant, et qu’il avait renouvelé son appel en juillet et exigé que les citoyens occupent les délégations et les autorités et élargissaient les protestations jusqu’à ce qu’ils balayent le système, qui, selon lui, est composé d’une « junte au pouvoir qui étouffait le peuple» et qu’il «ne peut plus continuer à régner parce qu’il a attiré la mort et la faim du peuple».

Il a souligné qu’il avait répondu à ceux qu’il appelait le « groupe d’Ennahdha » qui lui avait demandé de démissionner du qu’il ne quittera parlement-ci qu’après les avoir eu avec lui, considérant que sa présence au sein du système lui révéler sa vérité au peuple.

Toutefois, Mongi Rahoui, présent dès la tristement célèbre Assemblée et député actif dans l’élaboration de la constitution de 2014 qu’il accuse lui-même d’avoir mené le pays au désastre et d’avoir appauvri la population, a gagné deux mandats consécutifs au palais du Bardo et était témoin de ce qu’il appelle dépassements et aberrations.

Mongi Rahoui qui, certes, ne pouvait en aucun cas renverser Ghannouchi, ni arrêter la violence et les combats de coqs au sein du parlement diffusés en direct aurait dû d’émettre et claquer la porte d’une assemblée qui a détruit le pays, avant que le Président de la république ne la gèle. Une éventuelle émission d’une telle assemblée aurait pu être plus utile et surtout cohérente.

Facebook Twitter LinkedIn WhatsApp

Que se passe-t-il en Tunisie ?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous !

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
20210811214039anapicp-aa_ar_pho_gen-20210812003717-25314587-.h

Croissants et café. La vaccination Corona est une condition pour profiter du beau temps du matin dans les cafés français

Choc en Algérie alors que les incendies de forêt se poursuivent et que le nombre de victimes augmente

Choc en Algérie alors que les incendies de forêt se poursuivent et que le nombre de victimes augmente