in

Nous continuerons à nous battre et à écrire l’histoire

Nous continuerons à nous battre et à écrire l'histoire

Actuexpress.net Le 2021-08-13 12:10:00, Nous continuerons à nous battre et à écrire l’histoire

Aujourd’hui, vendredi, une délégation américaine de haut rang se rendra en Tunisie, au cours de laquelle elle devrait rencontrer le président Kais Saied, selon le bureau des médias du ministère des Affaires étrangères, tandis que le président tunisien a souligné que son administration poursuivra la bataille et fera une nouvelle histoire brillante.

La même source a déclaré à Al-Arabiya et Al-Hadath que la délégation se compose du sous-secrétaire d’État américain par intérim Joey Hood, du conseiller adjoint à la sécurité nationale à la Maison Blanche Jonathan Viner, ainsi que du directeur du bureau Afrique du Nord du Conseil de sécurité nationale. à la Maison Blanche Josh Harris.

Pendant ce temps, le président tunisien Kais Saied a déclaré aujourd’hui, vendredi, que son pays poursuivrait la « bataille » et qu’il ferait ce qu’il a décrit comme une nouvelle histoire brillante.

Il a ajouté dans un discours diffusé par la présidence tunisienne : « Nous continuerons la bataille et nous ferons une nouvelle histoire brillante dans laquelle chaque partie recevra ses pleins droits sous un Etat de droit ».

Le président tunisien a ajouté que la loi « ne sera pas absente en Tunisie ». Il a également déclaré : « Nous travaillerons sans relâche pour répondre aux aspirations du peuple tunisien dans tous les domaines ».

Saeed a également souligné l’importance de travailler pour « réaliser les droits économiques et sociaux ».

La présidence tunisienne a déclaré sur Facebook que Saïd avait supervisé la signature d’un accord avec l’Agence spatiale russe « pour sélectionner, former et envoyer un astronaute tunisien à la Station spatiale internationale ».

Il est à noter que le président Qais Saeed a décidé le 25 juillet de geler pendant un mois toutes les compétences du parlement, de retirer l’immunité de ses membres et de limoger le gouvernement dirigé par Hisham al-Mashishi, en échange de son accession à la présidence de l’exécutif et de la Ministère public, sur la base de l’article 80 de la constitution.

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
L'armée nigériane réagit aux allégations de meurtre du colonel Sakaba par sa veuve, refusant les droits du défunt

L’armée nigériane réagit aux allégations de meurtre du colonel Sakaba par sa veuve, refusant les droits du défunt

Tunisie : Le 13 août, une révolution permanente