in

Rapport. Espérance entre le protocole de la Tunisie et l’exception d’aide de la Tanzanie

تقرير.. الترجي بين بروتوكول تونس واستثناء تنزانيا للاستعانة بجماهيره ضد الأهلي

Actuexpress Le 2021-06-09 16:40:00, Rapport. Espérance entre le protocole de la Tunisie et l’exception d’aide de la Tanzanie

16:40 mercredi 09 juin 2021

Ces derniers jours, les supporters de l’Espérance ont demandé à la direction du club tunisien d’assister au prochain match d’Al-Ahly, en demi-finale de la Ligue africaine des champions.

Le club « Blood and Gold » attend la réception d’Al-Ahly au stade « Hammadi Al-Aqrabi » de Radès le 19 de ce mois, le match retour ayant lieu le 26 du même mois au stade « Al- Ahly nous sommes la paix ».

Les supporters de l’Espérance, à partir de dimanche dernier, ont commencé à exiger de l’administration du président Hamdi Al-Madeeb, concernant le discours des officiels, que ce soit à la Confédération africaine de football « CAF » ou au ministère de la Santé, d’assister au match pour aller en devant Al-Ahly.

– Que s’est-il passé avant ?

Avant d’évoquer la demande des supporters de l’Espérance, le journal tunisien « Echorouk » a révélé, dimanche dernier, une menace reçue par le club « Bab Souika » de la Confédération Africaine de Football « CAF », concernant la présence de certains membres de l’équipe tunisienne. supporters pour le match retour contre la jeunesse algérienne de Belouizdad en quarts de finale. .

Cette menace est venue de l’absence d’approbations officielles par la direction du club tunisien concernant la fréquentation des supporters, même s’il s’agissait d’un petit nombre en raison du protocole sanitaire établi par l’Union africaine en raison de l’épidémie du virus Corona (Covid 19 ).

La menace de « K » n’a pas empêché les supporters de l’Espérance de demander à assister au match d’Al-Ahly lors du match aller, et c’est ce qui a fait que l’administration de « Bab Souika » a effectivement entamé les premières démarches officielles.

Lettre de présence

La radio tunisienne « Mosaique » a déjà révélé que l’administration de l’Espérance a envoyé une lettre officielle à l’Union africaine, qui travaille à ce que la direction du club s’adresse au ministère tunisien de la Santé, pour assister au match des supporters Al-Ahly.

Selon la radio tunisienne, l’administration de l’Espérance a demandé l’approbation de la présence de 15 000 spectateurs lors du match d’Al-Ahly, ajoutant que « K » a exigé une lettre officielle du gouvernement tunisien expliquant la situation sanitaire positive dans le pays afin de permettre à la les fans doivent être à l’intérieur du stade.

Le modèle égyptien

Lors du match entre le Zamalek et l’Espérance, et lors des matchs du quatrième tour de la phase de groupes, l’ancienne administration du Zamalek s’est adressée à « K » concernant la participation des fans au match.

La réponse est venue comme suit, selon le site officiel de Zamalek, qui est un refus « suffisant » pour les supporters d’assister au match, et la raison en est une décision émise par l’Union africaine pour empêcher les supporters d’assister à tout match en raison de l’épidémie du virus Corona.

La demande de l’administration Zamalek a été renouvelée à nouveau, notamment avant la rencontre sénégalaise de Twengit au deuxième tour de la phase de poules.

La décision de ne pas montrer de supporters au match était basée sur les règlements de la Confédération Africaine de Football (CAF), qui exigent que tout club souhaitant assister à des supporters obtienne l’approbation écrite du gouvernement pour permettre au public d’assister à la moitié de la capacité du stade de match à un maximum, qui n’est pas disponible avec le club sénégalais.

Exception tanzanienne

Dans la version actuelle de la Ligue africaine des champions, en particulier dans la phase de groupes et les quarts de finale, il y avait une exception de la part de la Tanzanie, en particulier de l’équipe Simba, qui a trouvé le soutien des fans dans ses matchs lors de la version actuelle de le championnat continental.

Simba était la seule équipe parmi les équipes de quart de finale à avoir trouvé le soutien de ses fans lors du match retour contre les Kaizer Chiefs d’Afrique du Sud, qui s’est terminé avec trois buts sans réponse des hôtes.

A ce stade, les matchs se sont déroulés en Egypte, que ce soit pour Al-Ahly ou l’Afrique du Sud, représentés par le duo Sundowns et Kaizer Chiefs, ou l’équipe marocaine du Wydad Casablanca, ainsi que le duo algérien Mouloudia Alger et Shabab Belouizdad, et enfin l’Espérance. en Tunisie, ces matchs se sont déroulés sans présence publique.

– Espérance attend du soutien

Dans la période passée, des matchs locaux se sont déroulés en Tunisie sans présence publique, et la raison était de limiter la propagation du virus Corona, mais cette décision peut changer, même temporairement, d’autant plus que l’équipe de l’Espérance reçoit toujours le soutien du Tunisien. gouvernement dans ses matchs à l’étranger.

Les derniers exemples de l’Espérance ont peut-être été le match du Zamalek lors du match retour de la Ligue des champions africaine lors de la dernière édition, lorsque le match s’était déroulé en présence des supporters au début de la propagation du virus Corona.

« Masrawy » a demandé au journaliste tunisien Ziad Attia de lui parler de la position des masses assistant au match de l’Espérance et d’Al-Ahly, de répondre : « Le gouvernement tunisien n’a pris jusqu’à présent aucune décision officielle concernant la participation des masses. « 

Il a ajouté : « L’administration de l’Espérance peut obtenir l’approbation, à condition qu’il y ait une pression publique. »

Le journaliste tunisien a révélé : « Il est prévu qu’une décision officielle soit rendue à la fin de cette semaine ou au début de la semaine prochaine ».

What do you think?

16 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
IGP Usman Baba

Permis de voiture teintés existants, les plaques d’immatriculation espion restent valables – IGP

Jardin d'Afrique, un cimetière-jardin pour les migrants, "damnés de la mer"

Jardin d’Afrique, un cimetière-jardin pour les migrants, « damnés de la mer »