in

razzia du Maroc, de la Tunisie et de l’Égypte

Judo à Dakar

Rédaction Le 2021-05-21 20:35:31, razzia du Maroc, de la Tunisie et de l’Égypte

Judo à DakarJudo à Dakar

Les 42èmes Championnats d’Afrique seniors de judo ont démarré, hier jeudi, par une razzia des équipes d’Afrique du Nord, notamment le Maroc, la Tunisie et l’Égypte. Les trois pays ont raflé tous les titres mis en jeu pour cette journée inaugurale, dans l’enceinte de Dakar Arena (Sénégal). La sélection algérienne à décroché trois médailles (1 argent, 2 bronze).

Les Lions de l’Atlas du Maroc ont démarré en fanfare les 42èmes Championnats d’Afrique de judo à Dakar. Ils ont élargi dominé la 1ère journée, avec déjà 5 médailles sur les 5 catégories en poux hier jeudi. Issam Bassou (-60 kg) chez les hommes et Soumiya Iraoui chez les dames ont apporté aux Lions de l’Atlas leurs deux médailles d’or. Iraoui en profit pour décrocher, grâce à son titre de championne d’Afrique, sa qualification pour Tokyo.

Trois autres médailles en bronze sont dans l’escarcelle du Maroc, grâce à Abderrahmane Boushita (-66 kg) et Younes Saddiki (-60 kg) chez les messieurs et Chaimae Eddinari (-48 kg) chez les dames. La Tunisie arrive derrière le Maroc grâce aux deux médailles d’or récoltées par Oumaima Bedioui (-48 kg) et Ghofran Khelifi (-57 kg) chez les dames.

L’Égypte complète le podium avec le titre en messieurs d’Ahmed Abdelrahman (-66 kg), juste devant l’Algérie, 4ème au classement. La sélection algérienne de judo à décroché trois médailles (1 argent, 2 bronze). La médaille d’argent a été remportée par Waïl Ezzine dans la catégorie (-66 kg), après sa défaite en finale face à l’Egyptien Ahmed Abdelrahman. Les deux médailles de bronze sont revenus à Yasmine Halata (-57 kg) et Mohamed Rebahi (-60 kg).

What do you think?

26 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Sous la coupole du parlement tunisien ... des insultes et un désordre entre "danser" et tomber "

Sous la coupole du parlement tunisien … des insultes et un désordre entre « danser » et tomber « 

Pourquoi nous avons besoin de lignes directrices sur la négociation de plaidoyer ―Malami

«  Notre constitution garantit des droits aux Nigérians, pas aux vaches  » –