in

Sous les allégations de reconstruction … la « Fraternité tunisienne » nommée sur « Libya Cake »

Sous les allégations de reconstruction ... la "Fraternité tunisienne" nommée sur "Libya Cake"

Actuexpress.net Le 2021-05-29 19:52:40, Sous les allégations de reconstruction … la « Fraternité tunisienne » nommée sur « Libya Cake »

Dans une évolution qui soulève de nombreuses questions, le leader du mouvement Fraternité Ennahda et le président du Parlement tunisien, Rached Ghannouchi, ont tourné les yeux vers le gâteau pour la reconstruction de la Libye.

Le chef du Parlement tunisien, Ghannouchi, a déclaré hier dans un communiqué en marge de la conclusion du Forum international des affaires tuniso-libyen, sur l’île tunisienne de Djerba, que «la Libye est désormais un grand atelier de reconstruction, et les Tunisiens sont le plus qualifié pour ce processus. « 

Ennahda est à la recherche d’un enjeu important dans la reconstruction de la Libye, qui devrait atteindre 120 milliards de dollars au cours des dix prochaines années.

L’attention de la Fraternité sur le dossier de la reconstruction en Libye semble justifiée, surtout à la lumière de l’inclusion par Ennahda d’un grand nombre d’hommes d’affaires sur ses listes, et l’affaire a atteint la nomination de 9 hommes d’affaires sur leurs listes aux élections de 2014, qui sont actifs dans le domaines des transports, de la sous-traitance et du tourisme.

Ennahda veut tirer le meilleur parti des hommes d’affaires qui lui sont affiliés dans le dossier de la reconstruction en Libye, qui s’inscrit à terme dans la fourniture de financement du mouvement comme l’un des hommes d’affaires les plus importants proches d’Ennahda, Noureddine Hashisha, possède une entreprise de sous-traitance et de construction. , ce sera l’un des plus grands bénéficiaires au cas où la Tunisie entrerait sur le champ de bataille pour la reconstruction de la Libye.

Pour sa part, Munji Kharbawi, porte-parole de Nidaa Tounes, a déclaré que le cheikh de la Fraternité à Tunis, Ghannouchi, souffre d’un isolement interne au sein du mouvement Ennahda et souffre d’un isolement extérieur car il est le Président du Parlement tunisien. sur la reconstruction de la Libye et invite ses partisans, et après les hommes d’affaires tunisiens, à s’engager dans ce dossier, bien qu’il n’ait pas de solutions pratiques à ce sujet et que je n’ai pas le pouvoir d’envoyer des hommes d’affaires sur le marché libyen, et cette absurdité nous se sont habitués à partir de ce cheikh de la Fraternité.

Al-Kharbawi a ajouté dans des déclarations à « Al-Bawaba News », que Ghannouchi n’a pas de relations suffisantes actuellement et s’immisce sur la question. Les déclarations de Ghannouchi interviennent quelques jours après une visite du Premier Ministre tunisien, Hisham Al-Mishishi, en Libye, au cours de laquelle des accords ont été signés dans les domaines du transport aérien, terrestre et maritime et facilitant la circulation des commerçants et des particuliers.

Il a souligné que le mouvement des Frères musulmans en Tunisie possède certaines des entreprises impliquées dans le pillage des quêtes du peuple libyen et certains médias ont rapporté à leur sujet et qui ont des liens avec l’ancien gouvernement de Sarraj, et que ces appels tels que Ghannouchi devraient être mis dans ce contexte pour critiquer ce dossier et ce. Un appel codé, comme les partenariats de la Fraternité pour le blanchiment d’argent et les sociétés terroristes et de blanchiment d’argent, qui appartiennent aux Frères de Tunisie en Libye: la société «Golden Souma» , la société «Al Saafa», la société «Tawhid», la société Green Almarai, et cela est venu dans un programme télévisé sur l’une des chaînes libyennes.

What do you think?

26 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Le peuple algérien a gagné la bataille, mais la lutte n'est pas encore terminée |  Algérie

Le peuple algérien a gagné la bataille, mais la lutte n’est pas encore terminée | Algérie

RUPTURE: Des hommes armés rasent un centre de sécurité à Abia