in

TUN 0 – 2 ALG : Les notes du match

TUN 0 - 2 ALG : Les notes du match

Rédaction Le 2021-06-12 09:52:30, TUN 0 – 2 ALG : Les notes du match

La dernière rencontre des Verts pour l’étape du mois de juin s’est soldée par une victoire algérienne face à la Tunisie (0-2). Le milieu de terrain des Fennecs s’est particulièrement illustré dans ce derby au sommet.

Vrai match test pour l’Algérie face à la Tunisie, et vraie première mi-temps réussi pour les Verts. Omniprésents, les milieux de terrain algériens ont étouffé leur vis-à-vis tunisien et rapidement pris devant par l’intermédiaire de Bagdad Bounedjah (19ème minute) et Riyad Mahrez (28ème minute). Si la seconde période s’est avérée plus équilibrée, notamment en raison de la multiplication des fautes, c’est bien l’Algérie qui l’emporte (0-2), portant sa série d’invincibilité à 27 matchs (le record africain ) et faisant le plein de confiance avant les matchs qualificatifs à la Coupe du Monde 2022 en septembre.

Raïs M’Bolhi (7) : Il avait à coeur de répondre à ses détracteurs et il l’a plutôt bien fait face aux Aigles de Carthage. Rassurant dans ses cages, il a néanmoins relaché quelques ballons qui pourraient être dangereux. Le grand Raïs est encore loin de son meilleur niveau en Équipe Nationale.

Youcef Atal (6,5) : Appliqué et sérieux, le droit latéral de l’OGC Nice était encore physiquement et son jeu est ressenti.

Aïssa Mandi (7,5) : Très rassurant derrière, le probable futur joueur de Villarreal a conclu sa saison de la meilleure des manières. Rarement dépassé, il a fait, à l’image de ses coéquipiers, preuve de beaucoup de caractère.

Djamel Benlamri (7) : Comme à son habitude très combatif, Benlamri a su compenser au mieux son manque de compétition en se produisant à la hauteur de la rencontre. Rassurant avant les qualifications en Coupe du Monde du mois de septembre.

Ramy Bensebaïni (7) : Les matchs se suivent et se rapprochent du latéral gauche de l’Algérie. Toujours très combattif et appliqué, le joueur formé au Paradou est toujours présent en Équipe Nationale.

Haris Belkebla (7) : C’est une confirmation pour le capitaine du Stade de Brest. Joueur de devoir, il confirme avoir le potentiel pour être titulaire avec les Verts et s’est montré très important dans l’équilibre du milieu de terrain ultra dominant de l’Algérie.

Ramiz Zerrouki (8) : La révélation de ce stage du mois de juin. En difficulté lors de la première mi-temps face au Mali, il a démontré toute l’étendue de son talent. Hargneux à la récupération, il brise les lignes de passe adverse et constitue une vraie rampe de lancement pour les Verts.

Sofiane Feghouli (8) : L’homme orchestre. Il peut jouer à tous les postes du milieu de terrain. Laissé au repos contre le Mali, il réalise une prestation exceptionnelle en première mi-temps et confirme être un joueur indispensable à la flexibilité du milieu de terrain souhaité par Djamel Belmadi.

Riyad Mahrez (7) : Quelque soit sa forme physique, quelque soit la rencontre, le capitaine des Verts est toujours ultra décisif quand il n’a pas forcément eu une grosse activité sur le terrain. Le nouveau coup-franc – en deux-temps, certes – qu’il inscrit face à la Tunisie le démontre encore.

Youcef Belaïli (7,5) : Double passeur décisif, portant son total à sept passes décisives et une pénalité obtenue sur les quatre dernières rencontres, Belaïli est capable de faire la différence à tout moment comme face à la Tunisie. Il y a notamment Wahbi Khazri avant de faire le geste de trop, symbole de sa marge de progression.

Bagdad Bounedjah (7) : Contrairement à son match face au Mali, Bagdad Bounedjah s’est montré très intéressant dans le jeu, notamment en première période. Il inscrit un mais spectaculaire à la 19ème minute avant de baisser d’intensité en seconde période. Il cédera sa place à Islam Slimani à l’heure de jeu, auteur d’une demi-heure très active où il a multiplié les appels et le pressing.

À noter l’entrée d’Adlène Guedioura, qui a malheureusement été expulsé seulement 6 minutes après son entrée suite à deux cartons jaunes très évitables, soit sa deuxième expulsion en moins d’un an. Adam Ounas n’a pas eu particulièrement l’occasion de s’illustrer tout comme Mehdi Abeid et Rachid Ghezzal, entrées en toute fin de rencontre.

What do you think?

26 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
loader icon

La date du match entre les Tunisiens de l’Espérance et Al-Ahly en Ligue Africaine des Champions… et la formation attendueتشكيل

Neptune Energy annonce une étape majeure dans la centrale à gaz algérienne