in

Tunisie/ 1er jour des soldes : De bonnes affaires existent, mais la transparence n’est pas de mise chez certaines enseignes

Tunisie/ 1er jour des soldes : De bonnes affaires existent, mais la transparence n'est pas de mise chez certaines enseignes

Rédaction Le 2021-08-05 14:02:37, Tunisie/ 1er jour des soldes : De bonnes affaires existent, mais la transparence n’est pas de mise chez certaines enseignes

05-08-2021

Ce jeudi 5 août est marqué par le premier jour des soldes d’été en Tunisie. Un rendez-vous incontournable pour les amoureux de la mode et du shopping.

Si les dernières périodes de soldes, notamment cet hiver n’ont pas vraiment été un succès, il semble que cela soit bien parti pour celles de cet été.

Nous sommes rendus dans un centre commercial de Tunis situé sur la route qui mène vers Bizerte.

Il est 9h30 du matin quand les boutiques de ce centre commercial réputé, commencer tout juste à lever rideau. Les allées sont encore vides, en attendant la cohue du premier jour des soldes.

Les dernières étiquettes mentionnées les rabais sont dévoilées au public, car la veille il était encore interdit de les afficher.

Des rabais qui dans certaines enseignes commencent fort. C’est le cas dans ce fameux magasin de prêt-à-porter pour homme qui affiche des réductions allant jusqu’à -70%. « D’habitude il ya beaucoup plus de monde pour le premier jour », nous dit le responsable de la boutique.

Nous interrogeons un jeune homme d’une vingtaine d’années en train de choisir plusieurs t-shirt d’été. « Ces articles étaient à 60DT la pièce, maintenant ils sont à 13DT, alors je ne vais pas hésiter à prendre toutes les couleurs », nous dit-il.

Chez les femmes, c’est le même spectacle, voire plus. Dans une enseigne internationale de vêtements destinés à la gente féminine, c’est la cohue. Il est à peine 10 heures du matin qu’une trentaine de clients a déjà investi les lieux en quête de la bonne affaire. Pour autant, il est difficile de comprendre la méthode mise en place. En effet, pas de rabais en pourcentage mais des prix uniques : « Tout à 59DT, tout à 79DT, tout à 149DT ». En regardant de plus près sur les étiquettes, il est indiqué dans la plupart des cas d’un rabais de 20% seulement en comparant avec l’ancien prix.

Une cliente de cette boutique, se hasardant dans les allées, semble être déçue. « Je ne comprends pas cette méthode de prix unique. Je préfère quand ce sont des rabais avec des pourcentages. de plus je trouve cela très cher », nous dit-elle en se dirigeant vers la sortie du magasin.

Pour d’autres au contraire c’est le moment de se lâcher. Dans une autre enseigne dédiée au prêt-à-porter pour les adolescents, une maman avec ses deux filles âgées de 13 et 15 ans arpentent les allées de la boutique avec sur leurs soutiens-gorge déjà plusieurs articles. « Avec la pandémie nous avons décidé de tirer un trait sur les vacances. Donc l’argent que nous n’avons pas dépensé dans les hôtels nous dépensons dans les boutiques », nous dit la mère de famille.

Direction cette fois-ci l’hypermarché du centre commercial. Rappelons que ces derniers jours ont été marqués par la volonté du président de la république Kaïs Saïed de la baisse des prix des produits alimentaires de base. Après que les enseignes d’agroalimentaire étaient acceptées cette requête, il est temps d’aller voir sur le terrain ce qu’il en est.

A l’entrée des campagnes publicitaires tapissent le plafond de l’hypermarché. Celles-ci a indiqué « Votre magasin s’engage pour améliorer votre pouvoir d’achat », avec un tampon où il est écrit « Engagement citoyen ».

En effet certains produits ont vu leur prix du beurre ou de certains yaourts baisser, le encore l’huile. Pour autant, des produits comme la viande dont la baisse est très attendue par les consommateurs ne semblent pas avoir subi de changement. La viande de mouton est affichée à 30,5DT le kilo alors qu’elle se vend déjà à ce prix là… Pourtant une étiquette a annoncé une réduction est collée dessus. Pareil pour l’escalope de poulet. ces derniers jours certains médias ont montré une baisse de son prix, mais en réalité il est toujours situé à 16DT le kilo pour l’escalope en barquette ».

A noter que lors d’une visite au ministère du commerce ce mercredi 4 août, le président Kaïs Saïed a appelé tous les intervenants « à faire montre de sens patriotique, à assumer la responsabilité en cette étape de l’histoire de la Tunisie, et à prendre l’initiative de baisser les prix ».

Wissal Ayadi

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
Tunisie.. "Ennahda Shura" appelle au dialogue national et aux révisions internes

Tunisie.. « Ennahda Shura » appelle au dialogue national et aux révisions internes

أسعار الذهب في الجزائر اليوم

Cours de l’or aujourd’hui, jeudi 5 août 2021 en Algérie