in

Tunisie … Al-Mechichi appelle à la réconciliation avec les hommes d’affaires et met en garde contre « l’effondrement du plafond pour tout le monde ».

Tunisie ... Al-Mechichi appelle à la réconciliation avec les hommes d'affaires et met en garde contre "l'effondrement du plafond pour tout le monde".

Actuexpress Le 2021-03-17 16:48:00, Tunisie … Al-Mechichi appelle à la réconciliation avec les hommes d’affaires et met en garde contre « l’effondrement du plafond pour tout le monde ».


Tunisie ... Al-Mechichi appelle à la réconciliation avec le Raja ...

Date de publication: 17 mars 2021 à 15h48 GMT

Date de mise à jour: 17 mars 2021 16:00 GMT

Le Premier ministre tunisien Hicham El Mechichi a averti aujourd’hui, mercredi, que la situation économique dans le pays est « très dangereuse » et nécessite des réformes, affirmant que la question nécessite la coopération de la classe.

Source: Tunisie – Erm News

Le Premier ministre tunisien Hicham El Mechichi a averti aujourd’hui, mercredi, que la situation économique dans le pays est «très dangereuse» et nécessite des réformes, affirmant que la question nécessite la coopération de la classe politique afin que le plafond ne tombe pas sur tout le monde.

Al-Meshishi a lancé aujourd’hui la première réunion de la «Maison de la Sagesse», en présence du gouverneur de la Banque centrale de Tunisie, Marwan Al-Abbasi, du secrétaire général du syndicat, Noureddine Taboubi, président de la Fédération de Les employeurs, Samir Majoul et un certain nombre d’acteurs économiques pour lancer le plan de réforme économique du gouvernement afin de faire face aux défis économiques et sociaux.

Le Premier ministre a déclaré que «l’éventail politique doit être conscient de la gravité de la situation et être un facilitateur pour restaurer la roue de l’économie», comme il l’a dit, indiquant que le gouvernement s’emploie à préparer une «dynamique positive» et placer parmi ses priorités les questions économiques et sociales et ce qui concerne le peuple tunisien.

Al-Meshishi a envoyé un message aux différents spectres politiques pour qu’ils s’engagent dans cette dynamique, en disant: «Si les conditions économiques atteignent la faillite ou la quasi-faillite, la classe politique dans son ensemble, le gouvernement et tout le monde seront ensemble, et si le plafond tombe. sur nous, il tombera sur nous tous, et c’est pourquoi tout le monde devrait être uni. »

Al-Meshishi a estimé que la réunion a été l’occasion d’écouter les remarques des hommes d’affaires et des partenaires sociaux concernant le programme de réformes économiques sur lequel le gouvernement travaille actuellement et qui sera bientôt présenté aux institutions internationales concernées, ajoutant qu’il y a un besoin aujourd’hui. présenter une nouvelle vision de la relation avec le capital national basée sur la réconciliation économique et le renforcement de la confiance.

Dans ce contexte, Al-Mechichi a souligné, « la nécessité de couper les poursuites à long terme des hommes d’affaires et la nécessité de restaurer la confiance de la capitale nationale et des investisseurs tunisiens dans leurs pays et dans le système juridique et judiciaire ».

Et il a estimé que «certaines sanctions économiques affectent négativement le pays plus qu’elles ne lui profitent», selon son estimation, ajoutant que le gouvernement demandera au Parlement d’examiner de toute urgence un certain nombre de projets de loi visant à revitaliser l’économie.

What do you think?

26 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Buhari nomme Abuja Road après le président de la République du Niger

Buhari nomme Abuja Road après le président de la République du Niger

L’Algérie derrière le Maroc et la Tunisie dans la démocratie en (…)