in

Tunisie. Al-Nahda poursuit un journal local pour diffamation de Ghannouchi

Tunisie. Al-Nahda poursuit un journal local pour diffamation de Ghannouchi

Actuexpress Le 2021-03-28 10:02:27, Tunisie. Al-Nahda poursuit un journal local pour diffamation de Ghannouchi

28/03/2021 – | Dernière mise à jour: 28/03/202111: 20 AM (Makkah Al-Mukarramah)

Le mouvement tunisien Ennahda a décidé de poursuivre le journal local, Al-Anwar (en privé), pour avoir publié «des mensonges et des articles trompeurs» sur le président du mouvement et le président du Parlement Rached Ghannouchi.

Cela ressort d’un communiqué publié par Ennahda, qui compte 54 sièges au parlement sur 217.

Selon le communiqué, «le journal Al-Anwar a délibérément publié un article trompeur affirmant, faussement et dans la honte, que Ghannouchi, le chef du mouvement et le président du Parlement, possède des milliers de milliards et sa gestion des réseaux d’armes continentaux et d’autres fausses allégations. . « 

Le communiqué condamne «les articles trompeurs qui mentionnent les mêmes rôles et méthodes adoptés par la tyrannie pour dénaturer les militants et fabriquer des accusations gratuites contre eux, ce qui est la méthode du failli et de ceux qui ont vendu leur conscience aux prix les plus bas».

Et Ennahda a souligné l’existence d’une campagne médiatique harmonieuse et synchronisée visant le mouvement et son président, pour autant qu’il l’a décrit.

Le mouvement a déclaré qu’il avait chargé son bureau juridique de suivre cette campagne et de prendre des mesures juridiques à son encontre.

Il a déclaré avoir déposé un certain nombre de poursuites contre certaines personnes et institutions qui ont délibérément répandu «des rumeurs et des mensonges» sans s’attribuer le devoir d’enquête et de contrôle.

Vendredi, le journal Al-Anwar a publié un article dans lequel il parlait de la possession par Ghannouchi d’une fortune en Suisse estimée à 2700 milliards de dinars (environ mille milliards de dollars).

Verdict contre Middle East Online

Al-Nahda a annoncé dans un deuxième communiqué hier, samedi, que le journal Al-Arab (Londres) et le site Internet Middle East Online (britannique) ont annoncé leur engagement à supprimer 4 supports médiatiques qui incluaient la diffamation de Ghannouchi.

Dans le communiqué, le mouvement a déclaré, citant un communiqué de presse du cabinet d’avocats britannique Carter-Ruck, attribué par Ghannouchi, que Ghannouchi avait obtenu l’engagement de supprimer 3 articles et un clip vidéo publiés à différentes dates en avril et mai 2020 par Journal Al-Arab et site Web Middle East Online.

Selon le communiqué, ces documents de presse seront supprimés à la suite du jugement en faveur de Ghannouchi dans un procès en diffamation contre Middle East Online et suite au règlement des mesures de diffamation contre le journal Al Arab.

«Al-Arab», basé à Londres, publie un groupe de publications en arabe et en anglais, dont l’hebdomadaire anglais «Arab Weekly», en plus des sites en arabe et en anglais «Middle East Online», «Ahwal» et «Al-Jadeed »Magazine.

Plus de politique

What do you think?

23 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Tunisie.  9 jeunes migrants de Djerba disparus: les familles lancent un appel aux autorités italiennes |  Actualités géopolitiques

Tunisie. 9 jeunes migrants de Djerba disparus: les familles lancent un appel aux autorités italiennes | Actualités géopolitiques

avatar

La Tunisie en Camping-Car: localisation, conseils, aires, itinéraires