in

Tunisie .. Corona transfère les sacrifices de « Batha Al Hayy » sur Internet (rapport)

Actuexpress Le 2021-07-15 19:31:35, Tunisie .. Corona transfère les sacrifices de « Batha Al Hayy » sur Internet (rapport)

Tunisie/ Yousra Ounass/ Anatolie

– Directeur Général de l’entreprise : La nouvelle méthode de vente permet au client de retourner le mouton ou de le remplacer s’il ne l’aime pas

Des journées séparent les Tunisiens de l’Aïd al-Adha, qui cette année ne sera pas comme le reste des vacances des années précédentes, compte tenu de l’expansion de la vague de propagation du virus Corona dans tout le pays.

Une occasion qui a toujours eu une résonance particulière auprès des familles, notamment des enfants qui accompagnaient leurs parents à « Batha’ al-Hay », que les Tunisiens appellent « Rahba », où l’on vend des moutons.

Cependant, la situation sanitaire difficile que traverse le pays a imposé une réduction de la surpopulation et de la surpopulation, et fermé certains marchés et points de vente pour éviter la propagation de l’infection, ce qui a poussé les superviseurs de la Compagnie de la viande en Tunisie (suivant le ministère de la Commerce) pour vendre les sacrifices de cette année via un site Internet.

La personne souhaitant acheter peut visiter le site et trouver des photos des sacrifices, et choisir ce qu’elle en veut ou ce qui est conforme à sa situation financière.

La société fournira, au cours de l’année en cours, un certain nombre de services aux citoyens qui n’ont pas de place pour le sacrifice en gardant les moutons pour la société et en « en profitant d’un hébergement complet » à 4 dinars (1,4 dollar) par nuit.

Il proposera également un service d’abattage pour 20 dinars (7,4 dollars), avec possibilité de pré-réservation pour prendre rendez-vous.

** Participation importante

Le directeur général de la Compagnie tunisienne de la viande, Tarek Ben Jazia, a indiqué à l’agence Anadolu que le processus de vente de sacrifices cette année a commencé en ligne depuis vendredi dernier dans la région du Grand Tunis (constituée de Tunis, Ben Arous, Ariana et Manouba), et le premier semaine a connu une forte participation sur le site Internet de l’entreprise. , ce qui a entraîné des problèmes techniques dus à une forte pression sur lui.

Bin Jazia note que « le nombre de visites a atteint environ 90 000 visiteurs par jour ».

Il ajoute : « En seulement 3 jours, 900 commandes ont été reçues, malgré la quarantaine complète dont le Grand Tunis a été témoin ce week-end. »

Le responsable tunisien précise que « le nouveau mode de vente permet au client de rendre le mouton ou de le remplacer s’il ne l’aime pas ».

Cependant, la vente de sacrifices via Internet a rencontré une campagne qui a été ignorée par beaucoup, notamment sur les réseaux sociaux, selon Ben Jazia.

** Expérience réussie à ses débuts

Akram Al-Baroni, directeur adjoint de l’Organisation de défense des consommateurs (indépendant), estime que « l’expérience de vente de sacrifices à distance s’est produite pour la première fois en Tunisie, et c’est une méthode imposée par la situation sanitaire du pays ».

Al-Baroni exprime ainsi son admiration en disant : « Ce dont nous avons besoin aujourd’hui pour de telles initiatives qui assureraient la sécurité sanitaire du citoyen », notant que l’organisation n’a encore reçu aucune plainte de ceux qui ont acheté des sacrifices à distance, ce qui prouve que c’est une expérience réussie.

Il exhorte les Tunisiens souhaitant « acheter des moutons à distance et éviter la surpopulation afin de préserver leur santé ».

**Surveillance de la santé

Al-Baroni souligne que « les équipes de santé de l’organisation ont vérifié l’intégrité des transactions commerciales qui ont lieu via le site Web de la Compagnie tunisienne de la viande… et que le processus de paiement est effectué à réception, après que le client a accepté le sacrifice ».

Il explique que « l’entreprise de viande joue le rôle de médiateur entre les agriculteurs tunisiens et le consommateur, et qu’elle n’organise que le processus de vente », notant que « l’état de santé de l’animal sacrificiel a également été vérifié, et que l’entreprise met à disposition un vétérinaire qui supervise directement ce processus et vérifie sa validité.

Al-Baroni considère que les prix proposés par l’entreprise de viande sont symboliques et accessibles aux clients, puisqu’un kilogramme d’agneau atteint 12 dinars et 900 millimes (4,6 $) pour les moutons pesant plus de 45 kilogrammes, et 13 dinars et 300 millimes ($ 4.7) pour ceux qui pèsent plus de 45 kilogrammes. peser moins de 45 kilogrammes.

Il souligne que Corona a changé le comportement des gens dans le monde, « autant qu’il est porteur de négatifs et de peurs… autant qu’il s’accompagne de nouvelles habitudes quotidiennes, notamment en termes de consommation ou de pratiques quotidiennes, telles que la stérilisation , l’hygiène, l’ordre et le respect des cours… et autres. »

L’actualité publiée sur la page officielle de l’agence Anadolu est l’abréviation d’une partie de l’actualité qui est présentée aux abonnés via le News Stream System (HAS). Pour vous inscrire à l’agence, veuillez contacter le lien suivant.

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
أسعار الذهب اليوم الخميس 15 يوليو 2021 في الجزائر

Cours de l’or aujourd’hui, jeudi 15 juillet 2021 en Algérie

La Tunisie est en train de perdre sa jeune diaspora

La Tunisie est en train de perdre sa jeune diaspora