in

Tunisie.. Espoirs de participer aux JO de Tokyo

Actuexpress.net Le 2021-07-16 09:54:39, Tunisie.. Espoirs de participer aux JO de Tokyo

Tunisie/ Alaa Hammoudi/ Anatolie

– La délégation tunisienne, qui regroupe 63 joueurs, devrait participer aux 32e Jeux Olympiques d’été, qui seront accueillis par Tokyo du 23 juillet au 8 août.
– La délégation tunisienne comprendra 142 personnes, dont des athlètes, des entraîneurs, des entraîneurs et autres, dirigée par Reda Al-Mannai (Président de l’Université de tir).
Les participants sont répartis en 17 disciplines sportives, dont 16 individuelles et un sport d’équipe

Quelques jours séparent les Tunisiens du début de suivre les représentants de leur pays dans leur 15e participation aux Jeux Olympiques d’été, sa 32e édition, qui se déroulera à Tokyo, au Japon, du 23 juillet au 8 août.

De grands espoirs sont attachés par le public tunisien à la mission tunisienne qui regroupe 63 athlètes féminines, 51 individuelles et un sport d’équipe (12 volleyeuses).Le plus grand nombre d’athlètes participant à la session de Londres 2012 était de 83 participants.

La délégation tunisienne comprendra 142 personnes, dont des athlètes, des entraîneurs, des entraîneurs et autres, dirigée par Reda Al-Mannai (Président de l’Université de tir).

Le drapeau tunisien sera hissé en ouverture par l’escrimeur Inas Boubakri et le volleyeur Mehdi Ben Sheikh, avec pour mission de hisser le drapeau à l’issue du duo, Ghilan Khatali (Kanawi) et Sarah Al-Hamdi (lutte).

Les participants sont répartis en 17 disciplines sportives : volley-ball (12 joueurs), escrime (8), lutte (10), natation (2), athlétisme (3), tennis (1), haltérophilie (5), judo (3) ) , kayak (3), aviron (2), tir à l’arc (2), tir à l’arc (2), boxe (2), taekwondo (1), canoë (1), tennis de table (2), voile (4).

La participation attendue de la Tunisie aux Jeux olympiques de Tokyo (reportée d’un an en raison de la propagation de la pandémie de Corona), l’attente des médailles y sera grande compte tenu de la participation de nombreux noms brillants et expérimentés, tels que la star du tennis Anas Jaber, dont le nom a pris de l’importance au cours des deux dernières années, et a atteint ce mois-ci les quarts de finale anglais de Wimbledon dans une réalisation arabe sans précédent.

** Anas Jaber au tennis. Mellouli enregistre sa sixième participation

Anas Jaber a déclaré à l’agence Anadolu : « L’opportunité est appropriée, je suis dans ma meilleure condition physique et mentale, et briller aux Jeux olympiques est un objectif que j’atteindrai sans aucun doute. Les résultats que j’ai obtenus au cours des deux dernières années, je ne le ferai pas. hésiter à les confirmer dans les compétitions de tennis au Japon. »

De son côté, le nageur vétéran Oussama Mellouli enregistrera sa sixième participation consécutive aux JO, après les tournois de Sydney 2000, Athènes 2004, Pékin 2008, Londres 2012 et Rio de Janeiro 2016, au cours desquels il a remporté deux médailles d’or.

Le premier était dans le 1500 mètres nage libre aux Jeux de Pékin 2008, puis le bronze dans la même course à Londres 2012, tandis que le deuxième médaille d’or est venu dans la course de natation de 10 km en eau libre à Londres 2012.

Mellouli, qui est devenu le seul nageur de l’histoire des Jeux à remporter deux médailles olympiques différentes en natation en piscine fermée et en eau libre, a confirmé dans une déclaration aux médias à la radio locale « Mosaic » (en privé), déclarant : « Au Jeux olympiques de Sydney en Australie en 2000, j’étais le plus jeune nageur participant (16 ans). Aujourd’hui, je suis le plus vieux du groupe contre lequel je vais concourir.

Concernant la possibilité d’obtenir une nouvelle médaille olympique, il a souligné que « nager en eaux libres dans le port de Tokyo sera difficile car l’eau est un peu chaude, la compétition sera forte, mais je n’hésiterai pas à faire tout mon efforts pour obtenir une médaille avec laquelle terminer ma carrière. »

**Escrime, lutte et judo

La dernière édition de Rio de Janeiro a vu deux médailles de bronze en escrime, grâce à Inas Boubakri (arme de protection) et Marwa Al-Omari (lutte libre).

Un éclat sans précédent a fait de la fréquentation de ces deux sports un grand nombre de participants aux prochains Jeux Olympiques, puisque 8 athlètes se sont qualifiés pour l’escrime, et pour la lutte parmi 10 athlètes, leur présence en nombre enregistrée pour la première fois dans la participation de la Tunisie.

La répétition du brillant et l’acquisition de nouvelles médailles aux portes de ces sports, confirmées par l’escrimeuse Sarah Besbas dans son discours à l’Anatolie, déclarant : « La génération actuelle est la meilleure, et la compétition ne sera pas facile après deux ans en dont les tournois internationaux sont peu nombreux. »

« Sans aucun doute, chaque athlète participant aux JO travaillera pour offrir ses meilleurs niveaux, et nous espérons que la présence tunisienne sera renouvelée sur le podium », a-t-elle ajouté.

De son côté, la championne olympique de lutte libre, Marwa Al-Omari, travaillera pour atteindre le meilleur à Tokyo.Après le bronze en poids de 62 kg, elle participera pour décrocher une nouvelle médaille après avoir été la première femme arabe obtenir une médaille olympique dans ce sport.

De même, la judoka Nihal Sheikh Rouha (78+ kg), ainsi que ses compatriotes Nihal Al-Andalusi (70-kg) et Ghufran Al-Khelaifi (57-kg), seront candidates pour aller loin dans leurs compétitions de poids.

** Candidats pour briller et couronner

Chez les hommes, plus d’un nom pourra créer la surprise, et peut-être que l’haltérophile Karem Ben Hania (73 kg) est le plus nominé pour une couronne olympique après ses résultats exceptionnels aux championnats d’Afrique et du monde ces dernières années.

De son côté, le joueur de taekwondo Mohamed Khalil Jendoubi (titulaire de bronze des JO de la jeunesse, Buenos Aires 2018), fera partie des qualifiés pour accéder aux postes avancés.

A son tour, le président du Comité olympique tunisien, Mehrez Boussian, a déclaré récemment dans un communiqué de presse : « La participation à 15 sports individuels est une bonne chose, et nous travaillerons à stimuler les sports collectifs à l’avenir, où seul le volleyball est présent. Il est également bon que les nouveaux athlètes soient présents à la date prévue, 19 athlètes féminines et 15 athlètes. « Ils participent pour la première fois, ce qui est un bon nombre. »

Historiquement, la Tunisie a réalisé 14 participations, depuis les Jeux de Rome 1960 (première participation après l’indépendance), 13 médailles dont 4 d’or, 2 d’argent et 7 de bronze.Le coureur Mohammed Qamoudi détient le plus grand nombre de trophées, dont quatre médailles. (or, deux argent et bronze), suivi du nageur Osama Mellouli.Trois (deux or et un bronze).

L’actualité publiée sur la page officielle de l’agence Anadolu est l’abréviation d’une partie de l’actualité qui est présentée aux abonnés via le News Stream System (HAS). Pour vous inscrire à l’agence, veuillez contacter le lien suivant.

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
La Tunisie est en train de perdre sa jeune diaspora

La Tunisie est en train de perdre sa jeune diaspora

Remercions Bourguiba pour le capital sympathie dont commun la Tunisie !