in

Tunisie. Soupçons de falsification des résultats des matchs de football

تونس.. شبهات تلاعب بنتائج مباريات كرة القدم (تقرير)

Rédaction Le 2021-04-08 07:57:46, Tunisie. Soupçons de falsification des résultats des matchs de football

Tunisie / Alaa Hammoudi / Anatolie

Des doigts pointent vers des sociétés de paris sportifs en ligne sans licence
– Deux équipes locales ont fait match nul 7-7, ce qui a suscité des doutes et ouvert grand la porte aux accusations
Entraîneur Miqdad Al Dhahiri: Je connaissais à l’avance l’issue du match

Il n’y a eu aucune discussion dans la rue sportive tunisienne ces dernières semaines, si ce n’est d’indignation et de regret concernant les soupçons de fixation des résultats dans les matchs sportifs de football dans les tournois de première (excellente) et deuxième classe.

Le 27 mars, les équipes « Mostaqbal Al Muhammadiyah » et « Etoile Al Radsi » étaient à égalité dans l’avant-dernière manche de la première étape de la deuxième division avec un score de 7-7, dans un total de buts record qui a soulevé des doutes.

Lors d’une autre rencontre, dimanche, « Ittihad Ben Gardane » (Sud) a battu « JS Kairouanian » (au centre, il a été confirmé qu’il est allé en division inférieure en avance), avec un score de 3-1. Cependant, les dirigeants de l’une des sociétés de paris sportifs en ligne ont confirmé, dans des déclarations aux médias, que la réunion était un lieu propice à de grands paris sur son résultat final (un résultat spécifique), que la société n’avait pas encore enregistré, même dans les matches de tournois étrangers.

La Fédération tunisienne de football, dirigée par Wadih Al-Jarra, a décidé de suspendre les résultats du premier match (il s’est terminé par un score de 7-7 entre « Etoile El-Radsi » et « Mostakbal Mohamedia » – deuxième division). La commission d’éthique de la Fédération de football a ouvert une enquête sur l’incident et a écouté le personnel d’arbitrage et les officiels des deux équipes (aucune décision officielle n’a encore été rendue).

Quant à la deuxième rencontre (au cours de laquelle « Ittihad Benkardane » a gagné 3-1), et aux paris placés dessus sur différentes plateformes de paris en ligne en Tunisie, ces deux derniers jours, de nouvelles dimensions ont pris place et la suspicion est quasi certaine, après une déclaration médiatique de l’entraîneur de l’équipe vaincue (Jeunesse kairouanienne), Miqdad Al-Dhahiri a confirmé avoir pris connaissance des résultats de la réunion avant son début par le président de l’équipe, Murad Al-Qaddah, appelant la Fédération de football et la Le ministère public d’ouvrir une enquête médico-légale sur l’affaire.

La Fédération tunisienne du jeu a décidé, lors d’une réunion d’urgence, dimanche (le jour du match), de renvoyer le dossier à la commission d’éthique pour prendre la décision appropriée sur la base des lois et de l’éthique de la FIFA, et de correspondre avec les institutions étatiques compétentes. sous une forme officielle pour vérifier les accusations des entreprises légalement autorisées à se livrer à de tels comportements Activités (paris), avec une demande d’intervention rapide pour structurer et surveiller le secteur.

Dans un entretien avec l’agence Anadolu, Al Dhaheri a ajouté: «Après m’avoir informé d’un accord préalable sur le résultat, j’ai informé les autorités de sécurité (le chef de la zone de sécurité dans le gouvernorat de Kairouan – Central), et je pense qu’il n’y a pas place pour moi en tant que coach, et les choses sont gérées de cette manière. « 

** Confirmation et refus

De son côté, le joueur de « Kairouanian Youth », Mohamed Ihab Al-Adami, a déclaré au correspondant de l’agence Anadolu: « Après être venu comme remplaçant en seconde période et marqué 1-2, à la 71e minute du match, j’ai demandé au L’arbitre, Naim Hosni, pour inviter les joueurs d’Ittihad Ben Monkey s’est précipité à nouveau au jeu, alors il m’a seulement dit que le résultat avait été convenu à l’avance et qu’il n’y avait rien à précipiter. « 

Il a ajouté: « Après que l’adversaire a marqué son troisième but à la cinquième minute du temps calculé en tant que remplaçant, je suis allé voir l’observateur du match et je l’ai informé de ce qui s’était passé pour l’enregistrer sur la feuille de match officielle. C’est dommage d’offenser. l’histoire de mon équipe, même si elle est descendue en division inférieure (il a quitté la Premier League deux tours auparavant). « 

Mardi, au jugement de la réunion, Naim Hosni, a déposé une plainte contre le jeune joueur de Kairouan, après avoir consulté l’administration d’arbitrage.

Le doigt du blâme est dirigé contre « Ittihad Ben Gardane » (l’équipe du président de la Fédération de football, Wadih Al-Jarra), qui était auparavant accusé d’avoir inscrit ses proches paris sur les résultats de ses matchs (l’équipe) , à l’intérieur et à l’extérieur de la Tunisie.

** Les précédents dans les paris

Il y a deux ans, le 7 avril 2018, trois Tunisiens, dont un proche du président de la Fédération de football (Wadih al-Jarra) et un autre parent du président du comité d’arbitrage de la Fédération française de football, ont été suspendus en raison de parier sur un résultat spécifique consistant en un but de 0 en faveur de l’équipe « Union Ben Gardane » devant l’équipe « Najm Metlaoui » (Premier League), avec un montant de 33 milliers d’euros (plus de 114 milliers de dinars tunisiens) .

Et dans un épisode télévisé, diffusé lundi en présence de l’audacieux journaliste d’investigation français Roman Molina (qui travaillait auparavant sur le dossier sur les soupçons de fixation des résultats des matchs de football tunisiens) a commenté sur Twitter: «Je n’ai pas été autorisé à le faire. intervenez et parlez à l’invité de l’épisode. Le président de la Football Association gère tout là-bas. « 

En avril 2013, l’ancien président du Club Africain, Salim Riahi, a révélé que les résultats d’un match qui réunissait le « CA Bizertin » et la « Kairouan Youth League » (Premier League), avaient été admis par deux joueurs de la deuxième équipe qui ils les avaient laissés tomber (« Benzarti » a gagné 2-0) en échange d’un montant d’environ 10 mille dinars pour chaque joueur (environ 3 mille dollars).

Ces dernières années, les magasins de paris sportifs ont proliféré en Tunisie, et la plupart d’entre eux sont illégaux, car un certain nombre d’entre eux ont obtenu des licences gouvernementales en échange de la collecte par le ministère des Finances de 15% des revenus totaux. Plusieurs clubs tunisiens sont allés à des partenariats et à obtenir des publicités de ces entreprises pour soutenir leurs ressources financières, ce qui s’est opposé en raison du chevauchement d’intérêts.

** Lecture juridique

Dans un entretien avec le correspondant de l’agence Anadolu, le professeur de droit du sport Anis Bin Mim déclare: « Le secteur des paris sportifs en ligne en Tunisie doit être réglementé le plus rapidement possible », ajoutant que « de telles similitudes se produisent dans tous les pays du monde, mais en Tunisie. toutes les questions les traitent avec sensibilité. Sévère « .

Bin Mim estime que «l’existence de ces sociétés de paris fait l’objet d’un litige juridique entre la société autorisée à organiser des jeux en Tunisie (une société gouvernementale) et plusieurs sociétés privées qui opèrent comme des entreprises à but lucratif et paient des impôts à l’Etat. « 

Dans un entretien avec l’agence Anadolu, l’expert en comptabilité financière Sufyan Al-Jami estime qu ‘ »il n’y a pas d’objection légale aux sociétés de paris en ligne agréées ».

Il ajoute: « Ces sociétés ont le droit de conclure des contrats et de faire de la publicité (publicité) avec des clubs sportifs, en tant qu’établissement commercial, et il ne peut y avoir de conflit d’intérêts avec les noms de ces clubs sur leurs horaires de match. Les autorités concernées de l’État doivent réglementer ce secteur dès que possible. « 

La Fédération tunisienne de football a rencontré un certain nombre de présidents de clubs de première et de deuxième ligue, et a suggéré que les clubs bénéficient de rendements financiers après avoir exploité leurs noms sur les sites de paris sportifs, car un comité de la Fédération de football et des représentants de clubs sera chargé de soumettre un projet de loi qui sera présenté ultérieurement au parlement tunisien.

L’actualité publiée sur la page officielle de l’agence Anadolu, est une abréviation de la partie de l’actualité qui est présentée aux abonnés via le système de diffusion en continu (HAS). Pour vous abonner à l’agence, merci de contacter le lien suivant.

What do you think?

15 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
ميناء الجزائر العاصمة - أرشيفية

Pour absorber le choc pétrolier … l’Algérie relance ses exportations avec des amendements juridiques « audacieux »

Les rues vides de Sidi Bou Said, le 7 avril, destination prisée des touristes.

Covid-19: Tunis renforce ses mesures