in

Tunisiens résidant à l’étranger : Acquérir un bien immobilier en Tunisie

Tunisiens résidant à l'étranger : Acquérir un bien immobilier en Tunisie

Actuexpress.net Le 2021-09-01 13:52:54, Tunisiens résidant à l’étranger : Acquérir un bien immobilier en Tunisie

Un nouveau produit bancaire vient d’être lancé pour encourager les investissements de la diaspora tunisienne à l’étranger dans le secteur de l’immobilier. Plus de détails.

Depuis quelques jours, l’investissement local qui consiste à acquérir une maison à long terme destinée à la location en contractant un crédit financier est encouragé par une grande institution bancaire nationale. De nombreuses stations radiophoniques font la promotion de ce projet ambitieux qui commence à attirer la diaspora tunisienne basée à l’étranger, soucieuse de rentabiliser ses revenus en devises et à participer à l’effort de relance de l’économie nationale, notamment. Tout est mis en œuvre au fil des semaines pour favoriser ce nouveau produit bancaire qui nécessite beaucoup de communication positive autour de lui. Un conseiller immobilier est récemment discuté sur les ondes d’une radio nationale dans un spot audio-vidéo, sponsorisé par une banque nationale, pour évoquer ce nouveau produit bancaire phare et prisé, destiné principalement aux Tunisiens résidents à l’étranger. L’investissement au rendement local est un nouveau concept immobilier qui se démocratise auprès des institutions bancaires et favorise l’acquisition d’une propriété destinée à l’emplacement et non à l’habitat directement par l’acheteur.

Toutes les étapes qui doivent connaître le plan de financement, l’évaluation du bien, la promesse de vente sont décryptées par les experts financiers et les avocats, assure-t-on. Les conseillers des banques guident le client désireux en vue d’acquérir une propriété à suivre les démarches nécessaires et ainsi obtenir le précieux sésame : le titre de propriété foncière. Outre le gain de temps, les difficultés de déplacement n’ont plus lieu d’être, promet-on. En outre, des réductions sur les taux, sur les frais d’assurances sont garantis. Commentaire alors peut-il acquérir un crédit immobilier et dans quelles conditions ?

L’investissement immobilier en vogue

L’expert immobilier détaille les contours de ce projet, chiffres à l’appui : « Admettons que nous avons acquis un bien qui vaut 500 000 D et dont le coût de location s’élève à 2 500 dinars par mois. La base de calcul pour définir le revenu annuel tiré de cet investissement est de 2 500 dinars que l’on multiplie par douze pour obtenir le loyer annuel, soit un revenu qui s’élève à 30 000D par an. On fractionne le revenu annuel sur le prix d’achat du bien immobilier 500 000/30.000 soit un taux de 6% qu’on appelle la rentabilité brute. Il faut définir ce que l’investisseur va empocher réellement et qui sera inférieur à 2 500 D, bien entendu ». Il épilogue ensuite sur la rentabilité nette qui consiste à soustraire du loyer, les dépenses et charges annexes comme les taxes et les frais de syndic. « Pour simplifier le raisonnement, on déduit 25% du rendement local pour le porter sur neuf mois seulement ». Soit un taux inférieur établi à 4,5%, déduction faite des charges. Le arrêté prend de nombreux indicateurs et paramètres en considération. La rentabilité locative nette tourne généralement autour de 5%. « C’est un investissement correct mais en dessous de ce seuil ce n’est pas recommandé ». Cependant, il y a une nuance à faire entre le rendement local et la rentabilité. C’est un investissement qu’il faut relativiser par rapport aux placements bancaires et à l’inflation du marché qui entraîne une réduction de la marge bénéficiaire dans le temps. «Mais attention, il ne faut pas se fier aux prévisions optimistes», prévient le spécialiste.

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
La Banque européenne pour la reconstruction et le développement nomme un nouveau directeur en Tunisie

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement nomme un nouveau directeur en Tunisie

Olubadan et d'autres monarques partent en colère alors que des agents de sécurité bloquent l'entrée du stade Adamasingba

Olubadan et d’autres monarques partent en colère alors que des agents de sécurité bloquent l’entrée du stade Adamasingba