in

Un paquet de décisions agaçantes en Tunisie. Les prix des carburants rattrapent le sucre

تدني القدرة الاستهلاكية للتونسيين

Rédaction Le 2021-06-03 09:25:46, Un paquet de décisions agaçantes en Tunisie. Les prix des carburants rattrapent le sucre

Les Tunisiens ont pris conscience des décisions d’augmenter les prix de certains produits de consommation de base et des transports publics, avec des nouvelles circulant sur l’intention du gouvernement.

Cette nouvelle a été diffusée par les pionniers des sites de réseaux sociaux en Tunisie, la décrivant comme la tendance déclarée à cibler les Tunisiens dans leur pouvoir quotidien des classes pauvres et moyennes.

Le gouvernement d’Hisham Al-Mashishi a entamé en juin dernier les premiers pas dans la voie de l’augmentation des prix de certains biens et services pour financer une partie du déficit budgétaire.

Les observateurs y voient la première étape pour mettre en œuvre la décision de lever les subventions sur les produits de base en Tunisie, qui est l’une des demandes les plus importantes des donateurs internationaux, en particulier le Fonds monétaire international, pour mettre en œuvre un programme de réforme de la situation économique tunisienne, qui constituera un désastre sur la capacité de consommation des Tunisiens.

Depuis le 18 mai, le gouvernement négocie avec le FMI pour obtenir un nouveau prêt, compte tenu d’une situation économique difficile.

Mardi, le gouvernement a relevé le prix du kilogramme de sucre de 250 millimes (0,091 $), à 1,4 dinars (0,510 $).

Les autorités ont également augmenté, il y a quelques jours, les tarifs des transports publics de passagers, en plus de l’eau potable, et il est prévu que, au cours du mois en cours, les prix des carburants seront augmentés.

Le parolier tunisien Hatem Al-Qizani a écrit un message sur son compte Facebook, s’adressant au peuple tunisien, dans lequel il dit : « Ils ont mené la désobéissance civile. Ils ont organisé des manifestations pour destituer le Premier ministre Hisham Al-Mashishi et le mouvement Ennahda ». Il a poursuivi: « Les Tunisiens sont morts de faim et la Tunisie a coulé, ô monde !! »

A son tour, Sami Tahiri, secrétaire général adjoint de l’Union générale tunisienne du travail, a dénoncé, via Facebook, ces augmentations en déclarant : « La hausse des prix du gouvernement n’est rien d’autre qu’une déclaration de guerre aux moyens de subsistance de la population ».

Le parlementaire Khaled Al-Kraishi a écrit un article de blog sur le Mouvement national du peuple en disant : « Après la hausse des prix… le gouvernement a déclaré la guerre au peuple, et il doit en supporter les conséquences.

What do you think?

26 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Ali Youssef rejoint le nid des Aigles de Carthage

Ali Youssef rejoint le nid des Aigles de Carthage

TUN : Le TAS désavoue Al Jarry et conforte le CS Chebba (HB) |  Foot Afrique

TUN : Le TAS désavoue Al Jarry et conforte le CS Chebba (HB) | Foot Afrique