in

Une réunion en Tunisie discute des règles des élections libyennes |

Une réunion en Tunisie discute des règles des élections libyennes |

Actuexpress Le 2021-04-07 19:29:06, Une réunion en Tunisie discute des règles des élections libyennes |

Tunisie – Les réunions directes des membres de la commission juridique «émanant du Forum de dialogue politique libyen» ont été lancées dans la capitale tunisienne, mercredi, pour discuter de la mise en place d’une règle constitutionnelle, sur la base de laquelle les élections générales prévues pour décembre Le 24 est censé avoir lieu.

L’envoyé de l’ONU en Libye, Jan Kubis, a déclaré lors de la réunion du comité juridique que la communauté internationale soutenait pleinement la tenue des élections libyennes comme prévu le 24 décembre 2021.

Il a ajouté que les propositions que le comité juridique émanant du Forum pour le dialogue politique formulera seront cruciales pour la mise en œuvre des objectifs de la feuille de route approuvée par le Forum.

Le Comité juridique a été créé conformément à l’article 4 de la Feuille de route approuvée par le Forum et comprend 17 membres du Forum de dialogue politique libyen, qui se sont portés volontaires pour rejoindre le Comité et sont autorisés à suivre les progrès sur la voie constitutionnelle conformément à l’article 4 de la feuille de route.

Au cours de la réunion, qui se poursuivra jusqu’à vendredi, le comité juridique discutera de plusieurs propositions et options constitutionnelles et juridiques jusqu’à un accord sur une seule, qui sera présentée ultérieurement à la Chambre des représentants et à l’État pour être mise en place et approuvée en tant que référence et base pour la conduite des élections.

L’envoyé de l’ONU a affirmé que la fixation de la date des élections nationales est une réalisation très importante pour le Forum de dialogue politique libyen, et a appelé le comité à présenter une nouvelle étape vers la réalisation de cet objectif que le peuple libyen souhaite et soutenu par la communauté internationale.

Kubis a souligné que « le comité juridique a l’occasion, à travers cette réunion, de faire un pas de plus vers la réalisation de cet objectif important qui, après de nombreuses années, permettra au peuple libyen de mettre fin aux divisions et aux conflits ».

Il a indiqué que le cadre constitutionnel des élections libyennes doit être prêt début juillet, afin de tenir des élections nationales en décembre 2021.

Kubis a souligné la nécessité de prendre en compte le facteur temps, se référant aux déclarations du Président de la Haute Commission électorale nationale, selon lesquelles le cadre constitutionnel et électoral pour les élections doit être prêt début juillet afin de tenir les élections nationales à temps.

L’envoyé de l’ONU a exhorté les membres du Comité juridique à se concentrer sur l’élaboration de propositions concrètes et applicables qui leur permettraient de tenir des élections le 24 décembre 2021, et leur a demandé de surmonter les divisions et de continuer à travailler dans l’esprit du consensus qui était réalisé au cours du forum.

La règle constitutionnelle a suscité une large controverse en Libye, car elle est devenue le centre du débat politique qui domine actuellement la scène libyenne avec ses multiples adresses dans lesquelles les priorités se chevauchent, au milieu d’accusations mutuelles qui ont fait osciller la date des prochaines élections entre le maintenir et le retarder.

Alors que la Fraternité tente de mettre en place des obstacles juridiques pour perturber les élections afin de servir leurs agendas, le maréchal Khalifa Haftar affirme que les élections se tiendront à l’heure dans un message d’espoir aux Libyens qu’ils pourront faire la phase de transition un succès et affrontez les manœuvres en cours de la Fraternité.

Plus tôt mercredi, la mission de l’ONU a confirmé dans un communiqué qu’elle «avait facilité une réunion directe du comité juridique émanant du Forum de dialogue politique libyen dans la capitale tunisienne entre le 7 et le 9 avril pour achever les discussions sur la base constitutionnelle qui ouvrira la voie à la tenue d’élections nationales. »

What do you think?

26 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Une émission de télé-réalité basée à Dubaï suscite la colère en Algérie – Arabe News

Une rue nommée en hommage à Fatema Mernissi

Une rue nommée en hommage à Fatema Mernissi