in

Union nationale de la Femme tunisienne : Réponse favorable du parquet à la plainte déposée contre le député Affes

Rédaction Le 2021-08-05 19:42:28, Union nationale de la Femme tunisienne : Réponse favorable du parquet à la plainte déposée contre le député Affes

L’union nationale de la femme tunisienne (UNFT) a annoncé que le parquet a répondu favorablement à la plainte déposée contre le député suspendu de la coalition islamiste Al-Karama, Mohamed Affes, pour ses propos déplacés et hostiles aux libertés, aux droits et à l’égalité, et atteinte à la dignité de la femme.

Dans un communiqué publié hier, mercredi 4 août 2021, l’UNFT rappelle que cette plainte a été déposée en coordination avec un groupe de femmes de la société civile (Hrayer Tounes), suite à son intervention lors de la plénière du 3 décembre 2020, dédié à l’examen du budget du ministère de la Femme, de la Famille et des personnes âgées pour l’année 2021.

L’UNFT, qui réaffirme son attachement à préserver et estime les acquis de la femme tunisienne, « met en garde contre toute atteinte à sa dignité et ses droits et approuve ainsi, son action en faveur de la défense des droits des femmes en tant que citoyennes à part entière», ajoute la même source en son refus de toutes formes de discrimination, de marginalisation et de violence contre les femmes.

Rappelons que le député islamiste avait lors de son intervention assimilé la liberté de la femme à la débauche tout en affirmant que les « mères célibataires sont soit des traînées soit des femmes violées ». Il avait également signalé que les problèmes rencontrés par les familles et l’enfance sont le résultat des libertés prônés par les défenseurs des droits des femmes et des libertés» : « les acquis des femmes ont porté atteinte à la dignité des Tunisiennes », avait- il dit, en affirmant que son unique référence est la Charia (loi islamique).

Rappelons que Mohamed Affes fait également l’objet d’une autre plainte déposée à son encontre, en janvier 2021, par les députés Samia Abbou, Leila Haddad et Mounira Ayari du bloc Démocrate, ont porté plainte, pour crime terroriste, contre l’élu de la coalition islamiste Al-Karama, qui ont joints à la plainte deux vidéos datant du 29 mars 2013 et l’autre du 25 octobre de la même année, dans lesquelles Mohamed Affes appelle, lors d’une prêche «au jihad en Syrie» , ou encore à «couper les mains des sécuritaires en application à la Charia».

ON

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
Rahoui : Said a répondu au pouls de la rue tunisienne, et on ne craint pas le chaos

Rahoui : Said a répondu au pouls de la rue tunisienne, et on ne craint pas le chaos

Le Nigeria et l'Algérie se battent pour la suprématie

Le Nigeria et l’Algérie se battent pour la suprématie