in

Un archéologue marocain invité à la Northwestern University

Un archéologue marocain invité à la Northwestern University

Le Block Museum of Art de la Northwestern University, située à Evanston, dans l’Illinois. / Ph. blockmuseum.northwestern.edu

Le Block Museum of Art de la Northwestern University, située à Evanston, dans l’Illinois, accueillera pendant une semaine six archéologues du Mali, du Maroc, du Royaume-Uni et des Etats-Unis, à la pointe de la recherche sur l’Afrique médiévale, indique le portail d’information de la Northwestern University.

Ce rassemblement inédit se tiendra du 22 au 26 avril. Il réunira ce groupe de spécialistes internationaux afin de partager avec le public leurs découvertes sur la période médiévale de l’Afrique, souvent sous-étudiée. Leurs recherches mettent en avant la participation du continent africain à de vastes interconnexions commerciales et mondiales du VIIIe au XVIe siècle.

La rencontre coïncide avec «Caravanes d’or, fragments de temps : art, culture et échanges à travers l’Afrique saharienne médiévale», première grande exposition consacrée au commerce saharien et à l’histoire commune de l’Afrique de l’Ouest, l’Afrique du Nord, le Moyen-Orient et l’Europe à l’époque médiévale. Les archéologues ont participé à l’élaboration de cette exposition et certains d’entre eux ont écrit des essais pour la publication des textes d’illustration.

Parmi les participants figure Abdallah Fili, professeur d’histoire et d’archéologie islamique à l’université Chouaib Doukkali d’El Jadida, co-directeur des recherches archéologiques à Igiliz (depuis 2004) et à Aghmat (en 2005). Abdallah Fili a mené des travaux sur le site marocain médiéval de Sijilmasa, explorant le rôle de la plaque tournante du commerce dans le commerce de l’or en Afrique.

What do you think?

658 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Comments

0 comments

Ya Biladi

Written by Ya Biladi

Actu-Maroc

le derby algérois boycotté, le terrain presque vide, du jamais-vu

4 des scénarios possibles | El Watan