in

Vidéo: première sortie médiatique de l’avocat du chanteur marocain Saad Lamjarred

Actu-Maroc

“Lorsqu’il y a parole contre parole, les paroles doivent être suppléées par des éléments de fait, des éléments de fait tangibles, est-ce qu’il y a eu des cris? Est-ce qu’il y a eu des marques? Est-ce qu’il y a des traces?”, lance l’avocat de Saad Lamjarred lors de son intervention sur le plateau de l’émission “Crimes et faits divers”, sur NRJ12., avant d’ajouter: “aucune marque, aucune trace n’a pu être établie. Que ce soit dans le dossier américain ou que ce soit dans le dossier français. C’est si vrai que trois juges d’instruction ont signé une ordonnance considérant que les faits de viols n’ont pas été qualifiés”. Ce sont les propos du Maître Jean-Marc Fedida, l’avocat du chanteur marocain Saâd Lamjarred, accusé de viol avec violences aggravées.

La défense de la star marocaine de la chanson affirme que Saad Lamjarred est innocent, et souligne qu’aucune trace, aucune preuve n’a pu être établie étayant les accusations de viol, que ce soit dans le dossier français ou le dossier américain.

Jean-Marc Fedida qui conteste toute agression ou acte sexuel à l’encontre de la victime présumée, Laura P. qui avait 20 ans au moment des faits, avait déjà annoncé un pourvoi en cassation mais il a été étonné devant la décision d’aller devant la cour d’assises.

Celle-ci désavoue, selon lui, la décision prise par le juge d’instruction, qui avait demandé que l’accusation de viol soit requalifiée.

Commentaires

What do you think?

651 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Comments

0 comments

MEMOIRE : Fatma Maamouri Larbi

CONDOLEANCES : Ahmed LAZAAR

Irak : Une marée humaine à Bagdad pour demander le départs des troupes américaines

Irak : Une marée humaine à Bagdad pour demander le départs des troupes américaines