in

Visite de Ghannouchi à Istanbul : «Une probable erreur de protocoles, qui ne mérite pas autant de critiques», selon Abdellatif Mekki

Visite de Ghannouchi à Istanbul : «Une probable erreur de protocoles, qui ne mérite pas autant de critiques», selon Abdellatif Mekki

Le dirigeant du parti islamiste Ennahdha, Abdellatif Mekki a accusé ceux qui critiquent la rencontre, samedi dernier, entre Rached Ghannouchi et Recep Tayyip Erdogan à Istanbul, de s’acharner contre son parti. «Il y a peut-être une erreur de timing ou de protocoles diplomatiques, mais cela ne mérite pas autant de critiques», a-t-il dit.

Invité, aujourd’hui, mardi 14 janvier 2020, sur Mosaïque FM, Abdellatif Mekki a ajouté que certaines critiques adressées Rached Ghannouchi, chef d’Ennahdha et président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), ne sont pas objectives : «Elles s’inscrivent dans le cadre d’une campagne de dénigrement, menée par des parties qui n’acceptent pas les règles de la démocratie et cherchent à exclure Ennahdha du paysage politique. Certains ne ratent pas une occasion pour s’acharner contre nous et porter atteinte à Rached Ghannouchi», a-t-il encore accusé.

Le dirigeant nahdhaoui, a cependant avoué que le timing de cette visite de Ghannouchi au président turc, est probablement mal choisi et que s’il a été invité en tant que président du parlement, ce serait alors une probable erreur de protocoles diplomatiques.

«Il n’y avait pas urgence à se rendre à Istanbul, on ne sait cependant pas si la rencontre ne s’est pas imposée à cause de la conjoncture actuelle, notamment les évènements en Libye», a-t-il encore dit, en ajoutant que les députés peuvent auditionner Rached Ghannouchi à ce propos, «au lieu de s’acharner contre lui, avec des criques non constructives».

Rappelons que le 12 décembre 2019, Abdellatif Mekki avait vivement critiqué Rached Ghannouchi, qu’il a notamment accusé de despote.

Il avait aussi appelé son parti à un congrès pour élire un nouveau président, estimant que son chef n’est plus capable de présider Ennahdha, après son élection à la présidence de l’Assemblée.

Y. N.

Abdellatif Mekki ne supporte plus Ghannouchi et le qualifie de despote

Tunisie : Pétition en ligne pour le retrait de Ghannouchi de la présidence de l’Assemblée

L’article Visite de Ghannouchi à Istanbul : «Une probable erreur de protocoles, qui ne mérite pas autant de critiques», selon Abdellatif Mekki est apparu en premier sur Kapitalis.

What do you think?

658 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Crise en Libye : L'OTE s'attend à un retour massif des Tunisiens

Crise en Libye : L’OTE s’attend à un retour massif des Tunisiens

La productivité d'un fonctionnaire n'est pas de 8 minutes selon Noureddine Taboubi

Taboubi appelle à accélérer la formation d’un gouvernement de Salut (Vidéo)